| |

Anorexie – Espoir – Une suite pour toi mon fils

J’avais le goût de donner suite à mon message que je t’ai rédigé l’an dernier, suite à mes difficultés avec l’anorexie. (Voir : Une lettre à mon fils.)

Il y a maintenant un peu plus de 3 ans que tu émerveilles ma vie tout entière au quotidien, et depuis, grâce à toi, je perçois tellement de choses différemment.

Je ne saurai te remercier pour tout ce que tu m’apportes, mais je tiens particulièrement à te dire un immense merci mon cœur de m’avoir permis de me retrouver, de me permettre  d’apprendre à toujours mieux me connaître et de m’amener à  apprécier, revivre et vivre chaque merveille que la vie nous procure. Chaque étape de ton développement t’amène à faire des apprentissages et une panoplie de découvertes que j’apprends à redécouvrir et à apprécier autant que toi.

Je me permets de te dire cela aujourd’hui, car cela n’a pourtant pas toujours été le cas pour moi. Il fut une époque où des obsessions m’envahissaient à un point tel qu’il n’y avait plus vraiment de vie. Je « vivais » ou plutôt « survivais » pour ces obsessions. Je me suis perdue complètement, j’étais comme déconnectée de moi-même et de la véritable réalité. Hélas, ce fut une époque qui n’est plus d’actualité et je tenterai toujours de continuer à faire de mon mieux pour que cela reste derrière moi  et que je demeure un modèle à suivre pour toi.

Possiblement que tu le constates déjà, il y a des meilleurs et moins bons jours, et ce, peu importe notre vécu et qui nous sommes. Toutefois, comme je tente au mieux de mes capacités de te l’apprendre, l’important c’est comment nous faisons face et réagissons aux difficultés. Avoir des vulnérabilités, rencontrer des difficultés, c’est tout à fait normal et les défis sont l’acceptation et l’apprentissage à composer avec elles tout en les gérant de notre mieux afin que les répercussions ne soient pas destructrices pour nous. Tu sais, je donne le meilleur de moi-même au quotidien pour te guider, t’éduquer et avant tout t’aimer même si en réalité, cet amour inconditionnel que je ressens à ton égard fait que toutes ces belles attitudes ne demandent aucun effort, car l’amour que j’ai pour toi me guide tout simplement. Et toi, de par ta personnalité, qui est si bon, exceptionnel, unique, doué, spécial…me rend si fière de toi et de moi également.

Je perçois et ressens que tu crois en moi, ta maman, la femme que je suis et cela a tellement un fort impact positif sur moi.

Je te répète encore mon ange que tu demeures et demeureras toujours ma plus grande, profonde et sincère source d’inspiration et de motivation à persévérer sur cette route qui est de toute beauté. Et très bientôt, cette source inspirante et motivante sera multipliée par deux, car ton petit frère ou ta petite sœur en sera une deuxième aussi parce qu’il ou qu’elle jouera ces rôles avec toi mon amour, auprès de votre maman qui vous aime plus que tout au monde.

Je t’aime mon fils XxxX

Publications similaires