Semaine nationale des troubles de l’alimentation 2016

Semaine nationale des troubles alimentaires

Cette semaine, plusieurs initiatives auront lieu à l’échelle nationale afin de sensibiliser la population à l’existence des troubles alimentaires et à l’importance d’offrir une accessibilité aux soins spécialisés. La Clinique St-Amour comme certains organismes ont comme mission depuis de nombreuses années à démystifier ces maladies complexes. Malgré cela, trop peu de gens ont accès à des soins spécialisés dès les premiers symptômes. Les professionnels de la santé œuvrant en première ligne sont démunis face aux interventions spécifiques à prodiguer lors d’un trouble alimentaire.

Parce que l’improvisation n’a pas sa place, la Clinique St-Amour, en réponse à cette lacune exprimée par les professionnels de la santé, a conçu un questionnaire-guide complet (le Questionnaire-Guide). Cet outil d’intervention permet d’accompagner pas à pas les professionnels de la santé dans les étapes nécessaires à l’évaluation en première ligne et aux interventions immédiates à poser selon le degré de dangerosité de la symptomatologie des troubles alimentaires tels que l’anorexie mentale, la boulimie et l’hyperphagie boulimique.

Un guide complet d’accompagnement pour les interventions auprès de la famille et des proches a également été conçu. Pour rendre bien visibles les impacts néfastes d’un trouble alimentaire, une affiche géante permet de sensibiliser nos adolescents et adolescentes et la population générale aux complications médicales liées aux troubles alimentaires.

Parce qu’on peut tous faire quelque chose… en accompagnant une personne lors d’une évaluation à un traitement spécialisé. On soutient la cause en réalisant les efforts nécessaires à notre enfant qui réintroduit son verre de lait même si les efforts peuvent nous sembler minimes.

On collabore à cette cause en ne craignant jamais de parler ouvertement de la guérison et du rétablissement possible et en offrant un support entre pairs ayant vécu la problématique. On agit pour la cause en soutenant notre partenaire dans la recherche d’une aide spécialisée.

Parce qu’on peut faire la différence… Bonne semaine nationale de sensibilisation aux troubles de l’alimentation !

Nathalie St-Amour

Publications similaires